• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Problème respiratoire

Problème respiratoire - Patricia Anderson

Depuis mon enfance, je fais des crises d'asthme, mais aussi de spasmophilie. À cause de ma maladie, j'ai eu peur de devenir mère. Comme cette maladie est héréditaire, j'ai pensé qu'il valait mieux ne pas avoir d'enfant du tout que de les voir souffrir tout au long de leur vie comme je l'ai été. Parfois, j'en ai vraiment eu marre d'être malade, mais grâce au soutien des gens qui m'entourent, je m'en suis toujours sortie.

Comme disait mon mari, " la vie n'a pas de signification si on se marie sans enfants ". J'ai enfin décidé d'en avoir un ou deux. Dans la peur, j'ai eu mon premier bébé. Heureusement que celui-ci n'a eu aucun signe de problèmes respiratoires. Deux années plus tard, j'ai eu un autre petit garçon. À sa naissance, le médecin a confié à mon mari que sa respiration n'était pas normale. Il a été très inquiet, mais n'a pas voulu m'inquiéter davantage. Ainsi, il m'a caché la vérité avant ma sortie de l'hôpital. Comme il a déjà reçu toutes les consignes du médecin, arrivé à la maison, il a réglé en premier lieu le problème d'humidité qui régnait à la maison. Un mois plus tôt, on a déjà contacté un plombier pour diagnostiquer le problème d'humidité chez nous. Celui-ci nous a dit que le souci venait du drain. Mon mari a donc contacté dès notre retour à la maison un expert en drainage. Celui-ci est venu deux jours plus tard pour régler le problème et a aussi apporté des solutions à l'aération de notre maison.

Après ces travaux, j'ai remarqué un grand changement dans notre maison. Elle est plus éclairée et on dirait que l'air est moins lourd. Par curiosité, j'ai demandé la raison de ces changements à mon mari. Il m'a tout expliqué et m'a rassuré qu'avec les mesures qu'il a déjà prises, le problème respiratoire de notre bébé ne devrait pas s'aggraver. Un peu déçue et inquiète de la santé de mon fils, je n'ai pas pu retenir mes larmes.

Il a maintenant 7 ans et le médecin a dit qu'il ne présente aucun risque d'asthme. Toutefois, le médecin nous a encouragés à bien surveiller l'aération de notre maison, mais surtout à faire régulièrement une vérification du sol et des murs. Notre maison ne présente plus d'humidité et cela a également calmé mes crises d'asthme. Auparavant, j'avais l'impression de ne pas arriver à supporter ma maladie, mais grâce à mes enfants qui sont en pleine forme, j'ai la force en moi. Ceci m'encourage à lutter jusqu'à la fin.

À propos de l’auteur :

author

Design d’intérieur, « homestaging » ça vous dit quelque chose? Ce sont ici des passions que j’adore. Mes temps libre, c’est à la fois pour rédiger ces billets de blogue et pour passer du temps à décorer des espaces pour des ventes de maison. Car en plus de ces deux passions, je suis aussi et surtout propriétaire d’une boutique. Oui, je suis une femme bien occupée! Bienvenue sur mon blogue et dans ma vie à 100 mille à l’heure!