• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les choses surprenantes de ce monde...

Les choses surprenantes de ce monde... - Patricia Anderson

Mon oncle Claude est planificateur financier. Bon, rien de très palpitant jusque-là. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’il a plusieurs personnes du domaine publiques québécois comme clients. Il nous raconte souvent des histoires ou anecdotes et même s’il tente de ne pas nous dire de qui il s’agit, il est habituellement facile soit de deviner de qui il parle, soit de le soudoyer avec du chocolat, son dessert préféré ou un verre de vin. Mes cousines et moi sommes très habiles à ce petit jeu-là. Évidemment, je ne me permettrai pas de vous les nommer ici, mais je peux raconter quelques-unes de ses histoires. La très grande majorité de ses clients connus sont plutôt à l’aise financièrement. Mais certains d’entre eux ont des méthodes pour économiser assez surprenantes. Une de ces vedettes colle les petits bouts de pains de savon ensemble quand ils deviennent difficiles à utiliser. Une autre n’utilise que les marques maison des épiceries. Il l’a vue piquer une colère à sa cuisinière, car elle avait acheté du beurre d’arachide d’une marque connue. Un samedi, mon oncle était chez un client, un acteur plutôt renommé, celui-ci a interdit à sa fille d’environ 15 ans, d’aller au cinéma si ce n’est pas les soirs où les billets sont moins chers, alors que lui revenait d’une croisière de 18 jours en Grèce ! Il a dit à sa fille qu’elle pouvait inviter deux amies à regarder la télé à condition qu’elles apportent des chips, pop-corn et boissons gazeuses. Une autre peut lui dire exactement combien il y a de carré de papier par rouleau pour chaque marque de papier de toilette et évaluer ainsi lequel est le plus économique quand viennent les spéciaux en magasins. Et cette même personne coupe ses papiers mouchoirs en deux car elle dit que, de toute façon, on ne s’en sert pas plus que de la moitié à la fois. Si au moins elle disait que c’est pour l’environnement, mais non, c’est seulement pour économiser dit-elle. Finalement, il y a une actrice qui a avoué à mon oncle qu’elle ne fait presque jamais d’épicerie, donc économisait, car elle s’arrange pour être invité gratuitement le plus souvent possible au resto ou à des lancements ou des événements où il y a un repas ou un buffet d’offert. Et pourtant, elle est très bien établie et très à l’aise financièrement. Ça m’a donné l’idée de me recycler dans le « showbizness » moi qui ait souvent des fins de mois difficile !!!

À propos de l’auteur :

author

Design d’intérieur, « homestaging » ça vous dit quelque chose? Ce sont ici des passions que j’adore. Mes temps libre, c’est à la fois pour rédiger ces billets de blogue et pour passer du temps à décorer des espaces pour des ventes de maison. Car en plus de ces deux passions, je suis aussi et surtout propriétaire d’une boutique. Oui, je suis une femme bien occupée! Bienvenue sur mon blogue et dans ma vie à 100 mille à l’heure!