• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Comment le dire à ma mère ?

Comment le dire à ma mère ? - Patricia Anderson

Je suis prise dans un dilemme profond depuis déjà 4 semaines. Ma mère, âgée de 86 ans, et qui jusqu'à présent était, parfaitement indépendante et pleine de vie, est depuis quelques semaines, devenue totalement apathique, sans énergie, sans motivation. Le changement a été radical, brutal, je n'ai rien vu venir.

Un soir de semaine, il y a quelque temps, la femme de ménage qui travaille chez ma mère m'appelle, avec un ton grave, m'expliquant que quand elle s'est présentée à son domicile, ma mère ne l'a pas reconnue, et ne l'a pas laissé entrer. Elle a eu beau lui montrer toutes les preuves possibles qui lui venaient à l'esprit pour lui faire comprendre qu'elle travaillait bien chez elle (dernière feuille de paie, double des clés de l'appartement, message écrit que ma mère lui avait laissé la semaine précédente), rien n'y a fait, elle ne l'a pas laissé entrer. Le lendemain cependant, j'y suis allé avec elle, et tout s'est bien passé, comme si de rien n'était. Nous avons eu beau la questionner pour savoir ce qu'il s'était passé la veille, elle ne se souvenait de rien du tout, et a ri de bon cœur de la situation. Mais je peux vous assurer que pour ma part, je n'ai pas ri du tout. J'étais bien préoccupée par cette perte de mémoire si soudaine, et surtout par le fait que ma mère l'ait prise autant à la légère.

Depuis cet incident, ses pertes de mémoire sont, de plus en plus fréquentes, et bien qu'elles ne concernent que des choses relativement sans importance, elles nous préoccupent beaucoup. Après en avoir discuté avec mes deux sœurs et mon mari, je me suis convaincu qu'un placement dans à la résidence Anctil, serait la meilleure solution. J'étais fermement partisane d'un maintien à domicile, car après tout, elle est encore totalement valide, bien portante et a bien à l'esprit, la notion du danger, mes les risques encourus sont trop grands et je me suis fait une raison. Et si elle oubliait de fermer le gaz ? Et si elle sortait de chez elle et ne parvenait pas à retrouver son chemin ? Et s'il lui arrivait quelque chose chez elle et que personne ne s'en rende compte ? La femme de ménage ne s'y présente que deux fois par semaine, et je suis la fille la moins éloignée, mais tout de même à une cinquantaine de kilomètres. Et bien que je fasse le trajet toutes les semaines, on ne sait jamais. Tous ces doutes ont pris le dessus, et je me suis donc ralliée à l'avis de mes sœurs. Mais comment le lui annoncer ?

À propos de l’auteur :

author

Design d’intérieur, « homestaging » ça vous dit quelque chose? Ce sont ici des passions que j’adore. Mes temps libre, c’est à la fois pour rédiger ces billets de blogue et pour passer du temps à décorer des espaces pour des ventes de maison. Car en plus de ces deux passions, je suis aussi et surtout propriétaire d’une boutique. Oui, je suis une femme bien occupée! Bienvenue sur mon blogue et dans ma vie à 100 mille à l’heure!